Colonne vertébrale
Colonne
vertébrale

 

ORTHOSANTE

swissorthoma.ch

http://www.swissorthoma.ch

           
SHOP:


    

Retour Index

RETOUR

Orthèses pour le Cou

Orthèses sur mesures

 

1/ Question :     Mylo-hyoïdien :

Le muscle mylo-hyoïdien est un muscle aplati et de forme triangulaire ; il est situé juste en-dessous du muscle digastrique s'étalant à la face inférieure de la mandibule. Il aide le muscle génio-hyoïde, (qui est situé juste en dessous de lui), ainsi que le muscle digastrique, à la mobilisation de l'os hyoïde et de la langue vers le haut et l'avant, puis vers le haut et l'arrière lors de la déglutition.

    Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2/ Question :       Glandes salivaires :

Les glandes salivaires (ainsi que d'autres muqueuses de la cavité buccale) assurent la sécrétion de la salive, un liquide semi-visqueux clair et alcalin, qui participe à la digestion des aliments. Les glandes salivaires comprennent une volumineuse glande parotide, les glandes sous-maxillaires plus petites, ainsi que des glandes sublinguales. Lorsque les aliments sont sentis ou goûtés, ou souvent même lorsque la personne pense à de la nourriture, les glandes salivaires commencent leur sécrétion pour préparer la bouche à recevoir la nourriture. La production de salive à l'idée de la nourriture ou lors de contacts avec les aliments est un exemple du réflexe de Pavlov, dont le nom vient du patronyme d'un scientifique qui a fait des recherches sur les réflexes chez les chiens. L'infection glandulaire inflammatoire, appelée les oreillons, affecte les glandes salivaires (et d'autres glandes), ce qui rend la mastication et la déglutition difficiles. La salive a également une fonction de nettoyage, car elle sert à débarrasser les dents des cellules épithéliales qui se sont détachées des tissus, de la plupart des bactéries et des particules alimentaires. La salive lubrifie la bouche pour l'articulation et la parole et aide aussi à humidifier les aliments pour faciliter la déglutition. Les enzymes présentes dans la salive commencent la dégradation des aliments, avant même que ceux-ci n'atteignent l'estomac. Certaines toxines (y compris le plomb, le mercure et d'autres métaux lourds) sont sécrétées par la salive et la sécrétion salivaire participe également à la régulation de l'équilibre hydrique de l'organisme.

 

    Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3/ Question :      Os hyoïde :

L'os hyoïde est un os en forme de fer à cheval situé dans la partie supérieure du cou, juste sous le crâne. Généralement, il est considéré comme l'un des os du crâne, étant donné qu'il y est attaché par des ligaments et des muscles aux apophyses styloïdes, et qu'il facilite les mouvements de la tête. L'os hyoïde est le seul os du squelette qui n'est pas directement connecté à un autre os.

 

    Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4/ Question :      Sternothyroïdien :

Le muscle sterno-thyroïdien est un muscle court et aplati situé juste en dessous du muscle sterno-cléïdo-hyoïdien. Il s'insère sur la première partie du sternum ainsi que sur le bord du cartilage de la première côte et se termine sur le cartilage thyroïde. Il a pour action la dépression du cartilage thyroïde.

 

    Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5/ Question :       Jugulaires (veines) :

Désigne les quatre grosses veines latérales du cou, dont la veine jugulaire interne qui draine le sang du cerveau et de la face.

 

    Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

6/ Question :      Omo-hyoïdien :

Le muscle omo-hyoïdien est constitué de deux triangles larges situés de chaque côté du cou et unis par un tendon central. Il trouve son origine sur le bord supérieur de l'omoplate et se dirige vers le haut, le long du cou en arrière du muscle sterno-cléido-mastoïdien, pour venir s'insérer sur la partie inférieure de l'os hyoïde. Ce muscle est responsable de la mobilisation vers l'arrière et sur les côtés de l'os hyoïde lors de la déglutition, de la parole et de la mastication.

 

    Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7/ Question :      Sterno-cléido-hyoïdien :

Le muscle sterno-cleïdo-hyoïdien est un muscle mince et étroit (en forme de ruban) situé sur la face antérieure du cou. Il trouve son origine sur chaque face latérale du cou au niveau de la clavicule ainsi que sur la partie supérieure de la première pièce du sternum. Les fibres musculaires se dirigent ensuite vers le haut et se rejoignent au milieu de leur trajet (les deux muscles se situent l'un à côté de l'autre), sans cependant entrer en contact, et viennent enfin s'insérer sur la face antérieure de l'os hyoïde. Ce muscle a pour action de tirer l'os hyoïde vers le bas, comme lors de la déglutition, et aide lors des mouvements de flexion de la tête et du cou.

 

    Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8/ Question :      Digastrique :

Le muscle digastrique est un petit muscle situé sous la face inférieure du maxillaire inférieur. Il a pour action, en synergie avec les muscles mylo-hyoïde et génio-hyoïde, la mobilisation de l'os hyoïde et de la langue vers le haut et l'avant, puis vers le haut et l'arrière pendant la déglutition.

 

    Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9/ Question :       Oreille :

L'oreille est l'organe de l'audition et de l'équilibre.
L'oreille comprend trois parties: l'oreille externe, l'oreille moyenne et l'oreille interne. Chaque partie joue un rôle particulier dans le processus qui transforme les ondes sonores en impulsions nerveuses, qui sont alors transmises au cerveau. L'oreille externe comprend deux parties ; le pavillon et le conduit auditif externe. L'oreille externe capte et canalise les sons. L'oreille moyenne ou caisse du tympan est une petite cavité creusée dans l'os temporal. Elle joue le rôle d'intermédiaire dans le traitement de l'onde sonore. Elle est responsable de l'augmentation de l'intensité des ondes sonores qui arrivent et les transforme en vibrations mécaniques qui peuvent aisément se transmettre à l'oreille interne. L'oreille interne comprend deux parties. L'une est osseuse, l'autre est une membrane obstruant le fond du conduit auditif externe. Les deux ont une forme complexe et sont donc appelées labyrinthes. Chaque labyrinthe comprend trois parties: le vestibule, les canaux semi-circulaires et la cochlée. L'oreille interne comprend des cellules réceptrices, qui reçoivent et transmettent les vibrations mécaniques au cerveau.

 

    Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10/ Question :  Scalène :

Nom donné aux muscles latéraux du cou situés entre les vertèbres cervicales (du cou) et les premières côtes. Ils permettent le fléchissement de la tête et l’inspiration (en soulevant les côtes).

 

    Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11/ Question : Grand droit antérieur de la tête :

Le grand droit antérieur de la tête s'insère en différents points de la base du crâne et des vertèbres cervicales pour s'étendre verticalement jusque dans le bas du dos. Il fait partie des muscles spinaux qui aident au maintien de la posture et participent à la flexion et à la rotation du dos.

 

    Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12/ Question :     Veines jugulaires interne et externe :

Les veines jugulaires se situent dans la région profonde du cou. Elles drainent le sang veineux de l'encéphale, de la face et du cou pour le renvoyer vers le coeur. La veine jugulaire externe est jusqu'à deux fois plus volumineuse que toute autre veine du cou. Elle est munie de deux paires de valvules destinées à faciliter la circulation du sang. La première paire se trouve à la confluence avec la veine sous-clavière et la seconde à 4 centimètres environ au-dessus de la clavicule. La veine jugulaire interne est un gros vaisseau profond, parallèle à l'artère carotide dont elle emprunte le trajet. Elle s'unit à la veine sous-clavière à sa base pour former le tronc brachio-céphalique veineux. Tout comme la veine jugulaire externe, elle possède deux paires de valvules qui facilitent la circulation du sang. Lorsque les valvules se remplissent de sang veineux, elles se ferment et obstruent partiellement la veine. Puis, les muscles de la veine se contractent et propulsent le sang vers le bas. Les valvules empêchent également le sang veineux de retourner dans la tête.

 

    Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13/ Question :     Sterno-cléido-mastoïdien :

Le muscle sterno-cléido-mastoïdien est situé au niveau du cou. Il s'agit d'un muscle fin et large présentant un rétrécissement au milieu de son trajet. Il trouve son origine au niveau de deux insertions : l'une sternale et l'autre claviculaire, puis se dirige vers le haut pour se fixer sur l'apophyse mastoïde (os temporal situé derrière l'oreille). Ce muscle sert à incliner la tête d'un côté et de l'autre.

 

    Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Retour | Haut de page

 

Dernière mise à jour. 2011/02/11

Mod°9

 

Cou
Cliquez sur une légende pour afficher la définition correspondante