ORTHOSANTE

swissorthoma.ch

http://www.swissorthoma.ch

           
SHOP:


    

Retour Index

RETOUR

20/ Question :            Crâne :

Le crâne est l'un des principaux groupes d'os de l'anatomie humaine. Le crâne est formé de vingt-six os : huit os forment la boîte crânienne, qui abrite le cerveau et les osselets de l'oreille interne, et quatorze os faciaux forment la face, les mâchoires, le nez, les orbites, et le plafond de la cavité buccale ; trois os supplémentaires correspondent aux osselets de l'oreille interne, et un autre, l'os hyoïde, se trouve dans le cou et est rattaché au temporal par des ligaments. Les os du crâne comprennent le frontal (qui constitue le front et la voûte orbitaire), l'occipital (qui forme l'arrière et la base du crâne), les deux pariétaux (qui forment la calotte crânienne et les parties latérales supérieures du crâne), et les deux temporaux (qui forment les parties latérales inférieures du crâne et abritent les osselets de l'oreille interne). La partie inférieure située le plus en arrière de chaque temporal est appelée apophyse mastoïde ; comme elle est séparée du temporal, même par une suture, elle est souvent considérée comme un os différent. Le sphénoïde forme la partie centrale de la base du crâne et s'étend des deux côtés, les grandes ailes formant les surfaces latérales plates de la boîte crânienne. L'ethmoïde est situé entre les orbites et forme les parois et le plafond de la cavité nasale, alors que les trois osselets de l'oreille interne (marteau, enclume et étrier) se trouvent à l'intérieur des temporaux de chaque côté de la boîte crânienne. L'os hyoïde, en forme de U se trouve dans le cou, et est attaché par des ligaments aux temporaux. Au niveau de la face, les deux maxillaires forment la majeure partie des orbites, du nez, de la mâchoire supérieure, du plafond de la cavité buccale, alors que les os malaires forment les joues. Les os lacrymaux sont situés à l'intérieur des orbites et sont rattachés à l'ethmoïde et au maxillaire. A l'intérieur de la cavité nasale, le vomer, qui se situe au centre et vers le bas, forme l'os fin et plat de la cloison nasale, alors que deux crêtes turbinales inférieures forment les côtés inférieurs et deux os du palais forment le plancher de la cavité nasale ainsi que le plafond de la cavité buccale. La mandibule est la seule partie mobile du crâne ; elle forme la mâchoire inférieure, et soutient les dents. Les os du crâne, à l'exception de la mandibule, sont reliés par de très fines sutures, dans lesquelles le périoste de chaque os interagit avec ceux des autres, et sont soudés par un tissu connectif fibreux. Chez le nouveau-né, ces sutures ne sont pas encore développées ; les os sont reliés par des cartilages qui s'ossifient au cours du temps alors que les os du crâne fusionnent. Les sutures externes du crâne les plus visibles sont la suture coronale, qui joint le frontal et les pariétaux, la suture sagittale qui lie les deux pariétaux, la suture lambdoïde, qui lie l'occipital et les pariétaux, la suture squameuse, qui lie le temporal et le sphénoïde au pariétal de chaque côté du crâne. Le ptérion est le segment court de la suture qui joint l'écaille du temporal au pariétal. Les os du crâne présentent également un certain nombre de sinus (cavités) et de trous (et sont appelés de ce fait sinus para-nasaux). Quatre paires de sinus entourent la cavité nasale (sinus maxillaires). Deux se trouvent dans le maxillaire, et sont appelés sinus maxillaires. Le sphénoïde présente deux sinus para-nasaux, appelés sinus sphénoïdaux, et l'ethmoïde en présente également appelés sinus ethmoïdaux. De plus, les sinus frontaux se trouvent dans le frontal juste derrière la voûte de chaque orbite. Le trou occipital est une grande ouverture ronde qui se trouve à la base du crâne et permet le passage de la moelle épinière, alors qu'à la base de chaque temporal se trouve le conduit auditif externe. Juste au-dessus de chaque orbite dans le frontal se trouve un petit trou, appelé trou sus-orbitaire, et juste en dessous de chaque orbite, dans le maxillaire, se trouve un trou sous-orbitaire. Deux ouvertures supplémentaires, une de chaque côté du crâne, se trouvent dans les apophyses zygomatiques frontales, et sont pour cette raison appelés trous malaires. De chaque côté de la mandibule, juste sous les canines, se trouvent les trous mentonniers. Ils permettent le passage des vaisseaux sanguins et des nerfs à travers les os. Les dents sont implantées dans le maxillaire et dans la mandibule, et sont maintenues ensemble pour permettre la mastication par le mouvement de charnière de la mandibule (mâchoire inférieure). Un adulte normal possède trente-deux dents, alignées de manière régulière dans le maxillaire et la mandibule.

 

  Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

1/ Question :    Os pariétal :

Les pariétaux sont deux os crâniens plats qui forment le sommet et les côtés de la calotte crânienne (voûte). Les pariétaux sont reliés entre eux par la suture sagittale qui traverse longitudinalement la calotte crânienne. Les deux pariétaux sont reliés au frontal par la suture fronto-pariétale et en arrière à l'occipital par la suture lambdoïde. La région où se rejoignent les pariétaux et l'occipital s'appelle " lambda " par analogie avec le graphisme de la lettre grecque. De chaque côté du crâne, le sphénoïde et le temporal sont reliés au bord inférieur du pariétal par la suture pariéto-temporale. Deux crêtes s'étendent le long de la partie latérale du pariétal, rejoignent le pariétal jusqu'à l'os frontal et forment une dépression avec la fosse temporale. Ces deux crêtes s'appellent les lignes temporales supérieure (en haut) et inférieure (en bas).

Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

2/ Question :    Suture temporo-pariétale (squameuse) :

Les deux temporaux forment les côtés supérieurs et une partie de la base du crâne. Ils protègent également les organes responsables de l'ouïe et de l'équilibre. Un canal (appelé conduit auditif externe) traverse la partie inférieure du temporal et permet le passage du conduit auditif. Du temporal se détache l'apophyse zygomatique. Il s'agit d'une éminence qui part de la partie postérieure du temporal, s'incurve vers l'avant et rejoint l'os zygomatique (malaire) pour former l'arcade zygomatique. Au milieu de cette arcade zygomatique se trouve une petite saillie orientée vers le bas, appelée condyle du temporal. La partie antérieure du temporal, constituant la paroi latérale du crâne légèrement en dessus et en avant de l'oreille, rejoint la grande aile du sphénoïde pour former la région temporale du crâne. Cette partie antérieure du temporal s'appelle la région pariéto-temporale, car elle est également reliée au pariétal par la suture pariéto-temporale. La partie postérieure du temporal s'appelle l'apophyse mastoïde. On l'appelle parfois la mastoïde (car elle est séparée du reste du temporal par une suture). Cette apophyse rejoint l'occipital au niveau des extrémités inférieures de la suture lambdoïde.

Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

3/ Question :    Os temporal (2) :

Les deux temporaux forment les côtés supérieurs et une partie de la base du crâne. Ils protègent également les organes responsables de l'ouïe et de l'équilibre. Un canal (appelé conduit auditif externe) traverse la partie inférieure du temporal et permet le passage du conduit auditif. Du temporal se détache l'apophyse zygomatique. Il s'agit d'une éminence qui part de la partie postérieure du temporal, s'incurve vers l'avant et rejoint l'os zygomatique (malaire) pour former l'arcade zygomatique. Au milieu de cette arcade zygomatique se trouve une petite saillie orientée vers le bas, appelée condyle du temporal. La partie antérieure du temporal, constituant la paroi latérale du crâne légèrement en dessus et en avant de l'oreille, rejoint la grande aile du sphénoïde pour former la région temporale du crâne. Cette partie antérieure du temporal s'appelle la région pariéto-temporale, car elle est également reliée au pariétal par la suture pariéto-temporale. La partie postérieure du temporal s'appelle l'apophyse mastoïde. On l'appelle parfois la mastoïde (car elle est séparée du reste du temporal par une suture). Cette apophyse rejoint l'occipital au niveau des extrémités inférieures de la suture lambdoïde.

Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

4/ Question :    Suture lambdoïde :

La suture lambdoïde relie les deux pariétaux à l'occipital à l'arrière du crâne. Le point de rencontre entre la suture sagittale, qui lie les deux pariétaux, et la suture lambdoïde forme un motif bipartite, qui ressemble à la lettre grecque " lambda ", ce qui lui donne son nom. Les extrémités inférieures de la suture lambdoïde vont jusqu'aux apophyses mastoïdes des temporaux, et les relient à l'occipital.

Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

5/ Question :    Conduit auditif externe :

Les os du crâne présentent un certain nombre d'orifices. Le trou occipital est le plus gros d'entre eux. C'est un orifice circulaire situé dans l'occipital à la base du crâne : il permet aux nerfs de la partie supérieure de la moelle épinière de traverser le crâne. Viennent ensuite par ordre de taille les conduits auditifs externes, qui forment des canaux traversant les temporaux. Les autres orifices comprennent les échancrures orbitaires situées au-dessus de chaque orbite dans le frontal (trous sous-orbitaires), et les trous sous-orbitaires, situés en dessous de chaque orbite dans le maxillaire. Deux orifices supplémentaires sont situés de part et d'autre du crâne, au niveau de l'apophyse orbitaire des os malaires (zygomatiques), et sont pour cette raison appelés trous malaires. Les trous mentonniers se trouvent de chaque côté de la mandibule, juste en dessous des canines inférieures. Ces trous de la face permettent le passage des vaisseaux sanguins et des nerfs dans l'os.

Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 6/ Question :   Os occipital (2) :

L'os occipital occupe la portion postéro-inférieure de la boîte crânienne. Il est relié aux deux pariétaux et aux apophyses mastoïdes des temporaux situés sur les côtés, par la suture lambdoïde. L'occipital est relié par sa base au sphénoïde, au niveau de l'apophyse basilaire. L'occipital présente une importante saillie, ou protubérance occipitale externe située au centre de la face postérieure du crâne. La ligne courbe occipitale (crête osseuse peu élevée) souligne la courbe au niveau de laquelle l'occipital s'incurve sous la base du crâne. Le grand orifice, ou trou occipital, peut s'observer sur les vues de la base du crâne. Il permet aux nerfs de la partie supérieure de la moelle épinière de traverser le crâne, reliant ainsi le cerveau et la moelle épinière.

 

Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7/ Question :    Apophyse styloïde :

A la base de chaque temporal se trouve une protubérance en forme d'épine appelée apophyse styloïde. Située près de l'articulation de l'occipital et des temporaux, cette apophyse est reliée aux tissus musculaires et ligamenteux liés à l'os hyoïde (seul os du squelette qui ne soit en contact direct avec un autre os).

Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

8/ Question :    Apophyse mastoïde :

L'extrémité postérieure du temporal s'appelle l'apophyse mastoïde. Elle est parfois également appelée la mastoïde (parce qu'elle est séparée du reste du temporal par une suture). Cette apophyse rejoint l'occipital au niveau des extrémités inférieures de la suture lambdoïde.

Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

9/ Question :    Suture coronale :

La suture coronale (ou fronto-pariétale) part de chaque côté du crâne et rejoint son sommet ; elle relie le frontal aux deux pariétaux.Ce nom vient du latin " corona " signifiant " couronne ".

 

Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

10/ Question :  Os frontal :

Le frontal est l'un des os crâniens plats qui forme le front et les voûtes orbitaires. Le frontal forme également la partie supérieure de la cavité nasale ainsi que la partie antérieure du crâne, où se trouve le cerveau. Il existe dans le frontal deux cavités, les sinus frontaux, situées juste au-dessus de chaque orbite. Le frontal est lié aux pariétaux par la suture fronto-pariétale et est également connecté par des sutures aux sphénoïdes, à l'éthmoïde, aux maxillaires, aux os propres du nez, aux os lacrymaux et aux os malaires. Au centre de la face antérieure du frontal, légèrement en dessous et au milieu des orbites, se trouve une éminence appelée glabelle. Le frontal présente également deux orifices, chacun étant situé au-dessus d'une orbite. Ces orifices sont donc appelés trous sus-orbitaires.

Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

11/ Question :  Os sphénoïde :

Le sphénoïde est situé dans la partie antérieure de la base du crâne. C'est un os en forme de coin composé d'une portion centrale et de deux ailes s'étendant vers les côtés. La surface supérieure de la portion centrale ou corps, de l'os est creusée d'une profonde dépression appelée selle turcique, ou fosse pituitaire, qui contient l'hypophyse. Le sphénoïde et les temporaux formant les côtés du crâne sont attachés au bord inférieur de l'os pariétal par la suture temporo-pariétale.

  

Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

12/ Question :  Os malaire (zygomatique) :

L'os malaire, ou zygomatique, forme la pommette et le bord inférieur et externe de l'orbite. Le processus temporal de l'os malaire, de forme arrondie sur la face latérale du crâne rejoint l'apophyse zygomatique du temporal, formant ainsi l'arcade zygomatique. La partie supérieure de la face extérieure de l'os zygomatique, qui forme le bord externe de l'orbite, et qui rejoint le frontal, s'appelle l'apophyse orbitaire. La face orbitaire forme la paroi lisse, inférieure et externe de l'orbite. Chaque os zygomatique présente un trou malaire, près de l'angle inférieur de l'orbite.

  

Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

13/ Question :  Os propre du nez :

L'os propre du nez forme la paroi supérieure de la cavité nasale et l'arète du nez. L'os propre du nez est soutenu par l'éthmoïde et est lié à l'apophyse frontale du maxillaire, au frontal juste au-dessous de la glabelle.

 

Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14/ Question :  Apophyse frontale du maxillaire :

Le maxillaire est l'un des principaux os de la face et façonne une grande partie du visage en dessous des orbites et au-dessus de la mâchoire. Le maxillaire (avec l'éthmoïde, le frontal, et les os malaires) forme l'essentiel des parois latérales de la cavité nasale, des orbites et d'une partie des pommettes. Le maxillaire fixe également les dents de la mâchoire supérieure qui n'est pas mobile. Ainsi, la mastication s'effectue par le mouvement de la mâchoire inférieure. Les ailes externes du maxillaire, qui rejoignent les os malaires, ou zygomatiques, s'appellent les apophyses pyramidales. La partie supérieure du maxillaire constituant la face inférieure et interne de l'orbite s'appelle la face orbitaire du maxillaire. La face externe, qui se trouve entre l'orbite et la cavité nasale s'appelle l'apophyse montante du maxillaire. Le plafond de la cavité buccale est formé par l'os palatin, qui est attaché au maxillaire juste en arrière des dents.

Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

15/ Question :  Apophyse coronoïde de la mandibule :

La mandibule (mâchoire inférieure) est le seul os mobile du crâne. Il soutient les dents, donne une structure et protège la cavité buccale. La mandibule et les condyles s'articulent par une énarthrose. Le condyle de la mandibule se loge dans la cavité glénoïde du temporal, juste devant le conduit auditif externe. Il se trouve en dessous et légèrement en arrière du tubercule articulaire de l'apophyse zygomatique. En avant de cette articulation se trouve une protubérance appelée apophyse coronoïde, qui s'ajuste parfaitement sous l'arcade zygomatique lorsque la bouche est fermée. Entre le condyle et l'apophyse coronoïde situés sur la partie supérieure de la mandibule se trouve une dépression incurvée. Les angles de la mandibule forment les extrémités inférieures postérieures de la mâchoire, alors que le ménisque représente la section qui se trouve de chaque côté de la mandibule entre le condyle et l'angle. A l'avant de la mandibule se trouvent le tubercule mentonnier et l'éminence mentonnière qui forment le menton. De chaque côté du menton se situe un trou appelé trou mentonnier.

 

Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

16/ Question :Apophyse pyramidale du maxillaire supérieur :

Les deux temporaux forment les côtés supérieurs et une partie de la base du crâne. Ils protègent également les organes responsables de l'ouïe et de l'équilibre. Un canal (appelé conduit auditif externe) traverse la partie inférieure du temporal et permet le passage du conduit auditif. Du temporal se détache l'apophyse zygomatique. Il s'agit d'une éminence qui part de la partie postérieure du temporal, s'incurve vers l'avant et rejoint l'os zygomatique (malaire) pour former l'arcade zygomatique. Au milieu de cette arcade zygomatique se trouve une petite saillie orientée vers le bas, appelée condyle du temporal. La partie antérieure du temporal, constituant la paroi latérale du crâne légèrement en dessus et en avant de l'oreille, rejoint la grande aile du sphénoïde pour former la région temporale du crâne. Cette partie antérieure du temporal s'appelle la région pariéto-temporale, car elle est également reliée au pariétal par la suture pariéto-temporale. La partie postérieure du temporal s'appelle l'apophyse mastoïde. On l'appelle parfois la mastoïde (car elle est séparée du reste du temporal par une suture). Cette apophyse rejoint l'occipital au niveau des extrémités inférieures de la suture lambdoïde.

Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17/ Question   Mandibule :

Os de la mâchoire inférieure sur le bord duquel s’implantent les dents et s’articulant avec les os temporaux.
La mandibule (mâchoire inférieure) est le seul os mobile du crâne. Il soutient les dents, donne une structure et protège la cavité buccale. La mandibule et les condyles s'articulent par une énarthrose. Le condyle de la mandibule se loge dans la cavité glénoïde du temporal, juste devant le conduit auditif externe. Il se trouve en dessous et légèrement en arrière du tubercule articulaire de l'apophyse zygomatique. En avant de cette articulation se trouve une protubérance appelée apophyse coronoïde, qui s'ajuste parfaitement sous l'arcade zygomatique lorsque la bouche est fermée. Entre le condyle et l'apophyse coronoïde situés sur la partie supérieure de la mandibule se trouve une dépression incurvée. Les angles de la mandibule forment les extrémités inférieures postérieures de la mâchoire, alors que le ménisque représente la section qui se trouve de chaque côté de la mandibule entre le condyle et l'angle. A l'avant de la mandibule se trouvent le tubercule mentonnier et l'éminence mentonnière qui forment le menton. De chaque côté du menton se situe un trou appelé trou mentonnier.

Haut Image de la page

 

 

 

 

 

 

 

Le crâne
Cliquez sur une légende pour afficher la définition correspondante